Les Samouraïs

Temple des Samouraïs pour une mise en commun des esprits et des futurs projets ainsi qu'une discussion avec d'autres étrangers.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 reflexion au clair de lune

Aller en bas 
AuteurMessage
Ulric
Invité



MessageSujet: reflexion au clair de lune   Sam 26 Nov à 17:39

Ulric venait de la bibliotheque ou un certains remue menage etait apparu. Alors ne voulant pas perturber le sommeil des samourais du dortoire il sortit et trouva cet endroit.
C'est donc dans un coin tranquille pres du dortoir (precedement decouvert par un certain couple) qu'il posa sa petite lanterne et qu'il se mit a lire à la belle etoile.


"...Contrairement à son nom, le code de la chevalerie japonaise ne sera pas utilisé par les Bushis, mais par les samourais.

Il stipule les devoirs et les obligations morales des samourais. Quiconque s'en écarte est déshonnoré et perd ainsi sa qualité de samourais. L'ensemble de la vie de ces soldats était ainsi strictement ordonné et réglementé par deux grands ouvrages:

Le Bushido, proprement dit, apparut vers 1670 au Japon. Sa vocation est éthique Il fixait par écrit les grands principes moraux qui existait entre un samourai et son maître. Il fut l'oeuvre de Yamanaga Soko.

En 1716, un autre ouvrage l' Hagakure completa le Bushido pour la partie pratique en codifiant touts les actes des samurais. Il a été écrit par Yamanoto Tsunemoto. C'est de cet ouvrage dont se référera le romancier Yukio Mishima en se donnant la mort par Seppuku en 1970..."


Dernière édition par le Mer 30 Nov à 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ulric
Invité



MessageSujet: Re: reflexion au clair de lune   Dim 27 Nov à 3:06

L'ange leva alors un moment la tete pour reflechir a ce qu'il avait vecu
Il pensa d'abord que cela avait fait tres longtemps qu'il ne s'etait pas arreter de vagabonder, qu'il n'avait pas lu , et qu'il n'avait pas penser a l'avenir. Cela ne lui ressemblait pas, mais une certaine attirance pour ces hommes l'avai motvé pour en apprendre plus.
C'etait tout de meme quelque chose d'important pour justifier un tel investissement de sa part.

Ses pensées vinrent vers Saigo Takamori. Cet homme qui etait censé etre le dernier samourai avait malgré sa mort reussi a faire perdurer l'existence de ces guerriers.

Il se mit alors a penser qu'un code ecrit et transmit etait peut etre la meilleurs des methodes pour garder une ligne de conduite a travers les siecles. C'etait cela qui faisait des samourais des guerriers si particuliers.
un code comme celui ci devrait pouvoir et peut etre meme devoir s'integrer dans leur education.

Les samourais avait perdurer tres surement grace a cela, car meme si il n'y avait peut etre pas de descendants directs d'anciens clans de samourais, leur existence n'est pas a prouver aujourd'hui.

Sa lecture reprise, il s'apercut que le bushido etait bel et bien ce code propre aux samourais.

"...Les origines du Bushidô sont très anciennes et difficiles à retrouver, car elles ne faisaient pas l'objet d'un code écrit, mais étaient plutôt une série de principes moraux, transmis de générations en générations. Ces premières règles apparurent avec les Bushis à la fin de la période Heian. Les premiers clans guerriers ( Bushidan ) apportèrent les codes moraux de leurs clans respectifs, qu'ils unifièrent.

Au milieu de l'époque Kamakura ces règles transmises oralement, commencèrent à être appliquées à l'ensemble des Bushis du Bakufu Minamoto. Ces codes provenaient en grande partie de la voie de l'Arc et du Cheval ( Kyûba no Michi ), base de l'enseignement des Bushis. Plus tard, l'influence morale des sectes Zen sur la classe des guerriers renforça ces principes éthiques pour aboutir à un code strict et dogmatique suivi dorénavant par l'ensemble des guerriers au XIII éme siècle.

C'est seulement à l'époque Edo, avec l'arrivée du néo-confucianisme, que les règles des guerriers connues sous le nom de "Tsuwamono no Michi" furent codifiées sous le nom de Bushidô par Yamaga Sôkô. Elles prirent la forme d'un recueil écrit, basé sur plusieurs documents rédigés à la fin de la période Momoyama. Servant de base aux Samourais durant toute la période Tokugawa, le Bushidô fut remis en avant par la classe militariste dés les années 1930. Mais la défaite militaire en 1945 provoqua son quasi-abandon par la société Japonaise..."
Revenir en haut Aller en bas
Ulric
Invité



MessageSujet: Re: reflexion au clair de lune   Mer 30 Nov à 18:56

Ulric savait a present que pour devenir un vrai samourai, il lui faudrait apprendre completement le code du bushido, la facon de se comporter comme un samourai vis a vis des autres personnes mais aussi vis a vis des objets de son environnment.

Ces ecrits avaient survecu, mais ce n'etait pas la seul chose, pourquoi? Des anciens mots etaient toujours utilisé, le vocabulaire etait propre au comportement.
mais pourquoi garder un lieu d'une achitecture semblable à autrefois?
pourquoi le katana etait toujours de rigueur chez les samourais?

C'etait de nouvelles choses a mediter, mais la il ne semblait pas trouver de reponses ni par lui meme ni dans le livre qu'il avait emprunté.

Cette nuit la, il la finit ici, à réfléchir avant de s'endormir au petit matin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: reflexion au clair de lune   

Revenir en haut Aller en bas
 
reflexion au clair de lune
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clair de Lune
» Aloysius BERTRAND : Etude génétique du « Clair de Lune » (sujet sans corrigé)
» Clair de Lune et migration d'oiseaux
» [fiction] Les Sirènes du clair de lune
» Pleine Lune 2 Janvier 2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Samouraïs :: Histoire :: Chroniques-
Sauter vers: